Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

QUELLE ATTITUDE PRENDRE VIS A VIS DE HONORE NGBANDA ?


Réaction au sujet des déclarations et publications de Mr Honoré 

Triste est de constater que la plupart des compatriotes congolais ont la mémoire courte pour ce qui est de l´histoire macabre de notre pays, la RD-Congo ex-Zaire.

En effet, il est important de signaler que chaque pays a son histoire, quelle soit bonne ou mauvaise, celle-ci doit démeurée une source d´enseignement permettant à mieux rectifier le tir afin de bien appréhender l´avenir.

Nonobstant les raisons, l´attitude de changement ou soit le pardon de ceux qui, dans un état, une nation ont commis des crimes indescriptibles peuvent démontrés, la sagesse humaine nous dicte qu´il serait mieux que ceux-ci répondent de leurs actes afin de corriger la société pour ne pas déclencher un cycle d´impunités sinon ces crimes seraient répetitifs.

Pendant la seconde guerre mondiale, les crimes perpetrés par les Nazis ont conduit la communauté internationale avec le consentement des opposants Allemands de la dictature Hitleriènne a arrêter, traquer et juger les criminels de guerre et de la dictature du FÜHRER. Cet acte encourangeant est la clé de la nouvelle base politique de l´allemagne. Du moins eux, les allemands ne sont pas dupes, le parti nostalgique Nazi, n´a jamais à ces jours obtenu 5% pour obtenir un siége au Bundestag, Parlement allemands. Dernièrement avec le nouveau Parlement qui  était installé, les députés qui devaient votés leur Vices-Président, ont bloqués démocratiquement par un vote contre, la candidature de Mr BIRSKY, Leader du Parti PDS, parti né de la fusion avec l´ancien parti unique de l´ex-RDA. Cette attitude démocratique montre que ce peuple a compris et veut tourner la page mais avec des sanctions.

Il est difficile dans le cas de la RD-CONGO sans sanctions qu´on arrive a une vraie démocratie qui cheminera vers un Etat de Droit.

Pendant la seconde république au Zaire, plusieurs massacres, assassinats politiques, reglèments de comptes etc... sont   à ces jours non élucidés. Mr Ngbanda  qui a eu le courage d´écrire à sa manière pour expliciter certains complots contre notre peuple, devrait à mon avis contribuer à la restitution de l´histoire macabre de cette période. Il n´ y a aucun historien congolais qui peut bien rélater avec détails l´oppression institutionalisée de l´époque Mobutu que Mr Ngbanda. Ce dernier clame haut et fort qu´il est blanc comme la neige puisque à ces jours personne n´a prouvé le contraire avec une procédure judiciaire contre lui. Il nie tout et condamne les autres. Il sait que le peuple congolais pendant cette période de reppression n´avait pas les moyens de méner librement des investigations sur les massacres, assassinats, etc... En plus, il est sied de savoir que l´appareil judiciaire qui, fidélité au guide oblige,n´a enresgistré aucune plaintes contre Mobutu et son système.!
  Que Mr Ngbanda nous déclare s´il était possible pour un simple citoyen congolais d´introduire une plainte contre Mobutu ou lui, Mr Terminator pendant la seconde république. La justice était musélée d´en haut et personne ne pouvait prendre le risque de convoquer un dignitaire influent du MPR aux assisses. Les assisses étaient réservées au pétit peuple.

Par ailleurs, il est difficile de concocté des preuves directes liées à des assassinats par procuration où le chef dans son bureau signait un ordre á exécuter par ses subalternes. Des fois, les témoins génants étaient à leur tour éliminés afin de ne pas laisser des traces. Etant ancien chef de service de sécurité, il le sait.

Si le motif de ses déclarations est semble t-il de réveiller le patriotisme congolais ce qui est peu probant je pense il serait mieux qu´il fasse preuve d´allégeance à ce peuple en écrivant les vraies péripéties de la dictature Mobutienne vu qu´il y a plusieurs énigmes. Comme l´ éxige certaines  coutumes, plusieurs familles  en RD-Congo sont toujours en deuil car ils n´ont jamais vu les corps de leurs proches enlévés par la police politique du MPR,ainsi, ils croient toujours les retrouver vivants. Pas de certificat de décès, pas de confirmation de décès mais à  ces familles, la vraie solution peut provenir de Mr Ngbanda, qui peut détenir la liste noire des victimes du temps de Mobutu. Aujourd´hui, nous pouvons lire la description des anciennes guerres et dictatures, grâce aux témoins qui ont brisés le silence.
  Le peuple Sud-Africain a demarré sur une nouvelle base avec la commission de la vérité et réconciliation.

En RD-Congo, il y a eu 4 millions de victimes de guerre, comme la culture de l´impunité, la démagogie et  de la manipulation sont tolérées, il est normale que ceux qui devraient répondre de leurs actes reviennent aux commandes du pays afin de pérénniser la souffrance du peuple. Jusqu´à présent au moment où  au Chili,Auguste Pinochet est ratrapé par l´histoire et au Rwanda, un Tribunal spécial juge les génocidaires, en RD-Congo personne ne se plaint comme qui dirait le ridicule ne tue pas, ni vu ni connu. Un peuple qui veut se réveiller doit repouser voire combattre la manipulation et le mensonge sinon... acceptons que Mama Yemo était née le 22 mai 1922 et son fils Mobutu le 14 octobre 1930, soit avec huit ans d´ecart!  Mentez, mentez il restera une chose,  la finalité de déclarations médiatiques de Mr Nbganda c´est le retour au pouvoir via la manipulation de certains compatriotes.

JP-Vununu
jpvununu@yahoo.de


Participez au forum


 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.