Pour une culture du dialogue
Page d'accueil
A propos de nous
Correspondance et Retrouvailles
Interviews
Musique
Forum, savoir dialoguer est une vertue
Emploi
Notes de lecture
Liens

MESSAGES DIVERS: OPINIONS ET SUGGESTIONS SUR LES QUESTIONS D'ACTUALITES.

PARTICIPEZ AU DIALOGUE . SOYEZ BREF.


Messieurs,
Pouvez-vous m'aider a me procure du livre publie par Honore Ngbanda intitule " Ainsi sonne le glas ..." . Il s'agit ici d'un livre ecrit apres la chute du feu le Marechal Mobutu.

Je precise que je suis Camerounais, Grand Ami de votre Pays...

BAYEME, Jean


PROGRAMMES  DES  PARTIS

On perd trop trop de temps à parler de Tshitshi, de Ngbanda, Bemba, Azariarias, Gizenga, etc. On ne voit pas un seul programme du parti. Qu'on nous mette ici les programmes politiques pour nous aider à nous familiariser, à les étudier à fond. Jusque-là rien n'est donné, sauf les noms des personnes, on ne doit plus jamais voter en fonction de nom, mais de vrais projets de société.

Mukungu Mbuluku
mukung@hotmail.com


RELIGIONS & OPINIONS
ASBL EVANGELIQUE
Lubumbashi
mbuyijm@yahoo.fr

République Démocratique du Congo

SOS

Nous, Benoit Obed KANKONDE, Président de l'ONG « RELIGIONS & OPINIONS », lançons un vibrant S.O.S à toute personne tant morale que physique de par le monde, aimant l'Evangile et le Royaume messianique, de nous sponsoriser, soit matériellement et/ou financièrement.

Notre Objectif est la promotion et la propagation de l'Evangile du Royaume pour soutenir les voix et les opinions des sans - vois, des pauvres, des veuves et orphelins, des déshérités et des moins nanti afin qu'ils soient aussi entendus.

Que Dieu vous touche et que nous trouvions grâce à vos yeux au nom de Jésus - Christ AME N.


Ce que je pense!

Chers compatriotes, il est temps pour nous de choisir l'homme qu'il faut à la tête de notre pays. Evitons le fanatisme ridicule et mercantilisme sauvage. Le nouveau Président du Congo devra être avant tout un amoureux de son, quelqu'un qui est connu et qui a la confiance du peuple. Evitons la mémoire courte, tout congolais connaît qui est pour son bonheur et qui ne l'est pas. Le passé nous porte. Ceux qui ont donné des preuves sont connus. Il est temps de choisir notre chef. Plus jamais des criminels à la tête de notre pays!

Richard MBIZI cicm
CAMEROUN
richmbizi@yahoo.fr


Mon Fantasme.........   

Mbote!

Je rêve d'un monde où les blancs se retirent de nos frontières.
Un monde où les Africains ne sont pas oppressés, où leurs êtres et individus sont définis et déterminés par eux-même.  Un monde où les manières, systèmes monétaires, ordre social, économique, et financier étrangers ne nous sont pas imposés et sont rejetés. 
J'en ai ASSEZ des mythologies, psychologie, sociologie et pathologie des Caucasiens/Européens.
Je sais quand je dois les laisser partir pour me sauver, il n'y a aucun concours. 
J'en ai assez de leur leur esprit.  Sérieusement pour un niveau de conscience, les Africains doivent se re-incarner à cette "réalité" pour essayer de sauver leurs âmes. Leurs faoundations sont fausses quand ils disent qu'ils sont le Créateur.  Ils refusent de changer.  Ils aiment leur système et tout leur massacre.  C'est un cancer que je ne peux arrêter. Je NE DOIS PROUVER MON AMOUR, MONTRER MON AMOUR qu'a la Nation Africaine.  Je t'aime PEUPLE NOIR!
Je t'aime d'un amour INCONDITIONNEL NON RÉCOMPENSÉ QUI NE DISPARAÎTRA PAS. 
L'amour fait l'amour,  Que la Nation Africaine advienne!

--Bantu Kelani
http://www.africaspeaks.com/kelani/


La nationalité Congolaise...

Chers compatriotes,

A ceux qui ont des notions de droit car cela n'est point mon domaine mais avec les connaissances de base que j'ai, je pense que je ne me trompe pas. En son article 10, notre "constitution" définit la nationalité d'oirigine par rapport à l'appartenance à des groupes ethniques et machins ayant été au Congo.....nulle part, il est dit qu'on est congolais par filiation càd soit de père ou de mère congolais.
Trouvez-vous cela normal. Je pense que certains articles de cette constitution sont faits sur mesure pour les intérêts de ceux-là même qui sont responsables du malheur du peuple congolais... Voici l'article :
  Est Congolais d'origine, toute personne appartenant aux groupes ethniques dont les personnes et le territoire constituaient ce qui est devenu le Congo (présentement la République Démocratique du Congo) à l'indépendance.

Tous derrière Ngwanda

Peuple Congolais, quand est ce que nous cesserons d'être notre propre ennemi?
La cause que défend H.Ngwanda est très noble et croyez-moi, il est entrain de réveiller le peuple Congolais. Si hier, il était Mobutiste avec tous les maux que nous leur attribuons, aujourd'hui il a osé dire tout haut ce qu'aucun autre mobutiste n'a fait. Pensez-vous qu'il soit le seul à connaître ces vérités du Congo? Si à son époque, ils ont mis le pays par terre; qu'en est-il de ceux qui sont là aujourd'hui? N'est-ce pas à ceux-là qu'il faut plus s'en prendre car ils ont menti et déçu le peuple congolais dans ce nouveau mariage. Il viendra un temps pour juger tous ces gens et le peuple congolais d'aujourd'hui n'est plus le même que celui d'hier...Prenez patience, déboutons d'abord notre énnemi commun et ensuite nous laverons les linges sales entre nous, vrais congolais. Le 1+4 est venu encore mettre le couteau sur la plaie qui croyait se cicatriser. Non à la balkanisation du Congo; non à l'occupation étrangère...

Denise M.-
betenaj@yahoo.fr


Tshisekedi a menti

S'entretenant avec les étudiants, Tshisekedi a récemment déclaré que l'UDPS n'ira pas aux élections par la fenêtre. Une des raisons avancées est que la CEI n'a enregistré que 25 millions d'électeurs alors que notre pays compte 60 millions d'habitants. Il s'est posé la question de savoir qu'en est-il de 35 millions de congolais qu'on n'a pas enregistrés. Ceci est un mensonge grave car dans tous les pays du monde, ce n'est pas tout le monde qui vote. Ceux-là qui n'ont pas l'âge de voter (de 0 à 17 ans) n'ont surement pas été enrôlés. En tant que juriste, Tshisekedi devait le savoir. Il a donc menti pour des visées politiques. Et dire que les etudiants qui y étaient présents ont applaudi ce mensonge! Et 25 millions d'enrôlés pour une population de 60 millions et dans un contexte de guerre, ce n'est pas mal en tout cas.

Kadima


Message au vice-président Azarias Ruberwa

Monsieur le vice-président,

Ecoutez ce qu'a écrit le pasteur Bob Gass du Canada dans Top chrétien.com:" Vous ne profiterez jamais de la vie que Dieu veut que vous viviez si vous n'apprenez pas à établir des limites précises. Jusqu'où aller ? où est la cloture ? De quelle largeur est-elle ?  Sans lignes de démarcation précises, même les gens les mieux intentionés ne cesseront de les franchir. Dans l'Ancien Testament, Shammah défendit une parcelle de terre de lentilles et Dieu en prit note. Pourquoi ? Parce que cette parcelle était son héritage, qui lui permettait de mettre de la nourriture sur la table et garantissait l'avenir de ses enfants. Il se placa au milieu du champ, le protégea et le Seigneur opéra une grande délivrance( 2Samuel 23:12)"

Frère  Damas
bameni_damas@yahoo.de


Affaire Minembwe

Il est temps que nos frères Banyamulenge sachent raison garder. On ne peut pas être Congolais le jour et Rwandais la nuit. Qu'il soit: ou bien on est Congolais ou bien on ne l'est pas. Les enfants du Congo ont déjà assez paye de leur sang de cette duplicité. Ces frères que nous avons accueillis chez nous en tant que refugies et a qui on a accorde généreusement la nationalité, veulent aujourd'hui prendre en otage toute la Nation Congolaise. Ces frères, doivent se le dire qu'en agissant comme ils le font, ils creusent leur propre tombe. Ils ont tout intérêt à vivre en bonne intelligence avec les autres communautés au lieu de vouloir créer des ghettos Tutsi. A bon entendeur salut

Patriote
nandem@yahoo.fr


Bravo à Mr. AMISSI REHANI TUNDULA

Cher compatriote,

Je tiens particulièrement à vous remercier et à vous dire bravo pour l'article sur "Le Territoire de Minembwe". Nous savons, depuis les révélations faites par notre vaillant compatriote Honoré Ngbanda, dans son merveilleux livre "Crimes organisés...", les intentions diaboliques des dirigeants rwandais sur l'annexion de notre province du Kivu, prenant ses débuts par l'acquisition frauduleuse de la nationalité congolaise d'un groupe éthnique rwandais, abusivement dénommé "Banyamulenge ou Tutshis congolais", en passant par la création d'un territoire sur notre sol: Minembwe. Nous savons qu'ils espèrent faire de ce territoire une fer de lance pour la conquête d'autres terres en vue de la création de leur Tutshiland tant rêvé. Nombre sont nos compatriotes qui n'osent pas en parler. Et pourtant, cela va de l'intérêt supérieur de notre pays. Nous avons chacun, le devoir patriotique d'en parler, de dénoncer ces visées expansionnistes de Kagame et consorts. Ce que vous faites est grand et mérite d'être salué. Bravo encore, j'espère d'autres compatriotes comprendront et se levèront avec nous pour continuer le combat sous toutes les formes. Merci pour tous les efforts que vous faites pour notre cher et beau pays aujourd'hui martyrisé par la volonté sauvage et machiavélique de ces gens qui ne se soucient guère des conséquences graves qui découleront inévitablement de leurs actes quand sera fini la reconstruction de notre pays et que nous serons amenés à leur demander des comptes. Bravo encore et courage. La patrie vaincra!

José NTUBA ODE
www.jose-ode@msn.fr


Quelle est la monnaie du CONGO?

Les candidats à la présidentielles doivent payer 50.000 dollars c'est dit dans les radios, écrits dans les journaux. Officiellement le père KABILA nous a imposés le Franc Congolais monnaie qui ne passe aucune frontière et dont ni le père ni le fils s'en sont servis. Question pourquoi le congolais acceptent de payer une somme pareil sans se révolter?

ELODIE
Elondafr@yahoo.fr


L'avenir et le devenir du Congo notre preoccupation

Nous sommes une association des congolais vivant en Irlande. Notre organisation consiste a promouvoir l'integration participative des congolais ici en Irland, les aider a ajuster leurs abilités et talents au contexte Irlandais. Aussi et surtout nous initions et encourageons des projets de developpement au pays. Nous aurons besoin de collaborer avec des personnes ou organisations serieuses au pays pour realiser ces projets.

Moba Mwanzele
congo_ireland@yahoo.fr


J'appuie l'accusation de Ngbanda contre Paul Kagame

Il est vrai que l'invasion du Congo(Zaire) en 1997 par le Ruanda, Burundi, Uganda appuyes par le gouvernement de Bill Clinton avait pour but primordial de rattacher la region de Kivu au Ruanda et de creer un tushiland car L.D. Kabila n'etait qu'un instrument utilise et manipule pour distraire l'opinion internationale et nationale ,la preuve en est qu'a son arrive a Kinshasa il n'a pas pu former un gouvernement d'union national avec l'opposition interne qui etait l'UDPS,et celle-ci deviendra la bete noire de Kabila et ses maitres a penser ce qui l'isolera d'avantage de la population qui s'attendait a un vrai liberateur, son reveil tardif lui coutera la vie car ce sont ceux qui l'ont mis la qui se debarrasseont de lui.

Ngbanda est un congolais patriote comme tous ceux qui se reclame patriote,son patriotisme c'est d'informer avec objectivite et verite tout ce qui se trame dans les coullisses contre notre cher pays et aucun de ceux qui se dise nationaliste n'ose dire la verite comme le fait le patriote Ngbandaet il est tres malheureux de constater que ceux qui se reclame integres en constituant le sois disant la pleiade des intellectuels ne sont que des pauvres sophistes aux ideaux corrompus, traitres du peuple congolais. Vous vous souviendrez de la declaration de l'ancient president du Ruanda et qui vit maintenant en exil en l'occurence monsieur Bizimungu  en 1997 qu'il etait necessaire de revoir la trace geographique du Zaire c'est -a-dire qu'on remettait en question la trace de 1885 en d'autre terme le Kivu doit faire partie integrante du Ruanda,et c'est malheureux et regrettable que certains fils du pays historiens ,professeurs qui vivent en France ont appuyes cette idees grottesques et imperialistes en participant a cette conference qui avait pour but diviser et d'amorceler le Zaire.Aujourd'hui Ngbanda met en garde le vaillant peuple congolais contre cette invasion qui se prepare au nez de sois disant presidentJoseph Kabila qui curieusement etabli son quartier general au Kivu alors qu'il est du Shaba s'il est reellement l'enfant legitime de Kabila qui est molubakat, la verite finira par triompher un jour. La voile commence a se lever et nous allons bientot voir la veritable face des diables qui se cachent et beaucoup a mon avis n'ont plus d'avenir politique et une fois l'election fini rejoindront le camp de l'ennemi entre autre Ruberwa, Ngoma et autres. L'heure de la verite a sonne ou nous verrons les brebis galeux se verront decouvrir. Reveillons nous peuple congolais,personne ne prendra a coeur nos problemes que nous memes, nous ne devons pas permettre que notre pays soit balkanises,qu'est devenus le Liban, L'Irak les pays de Balkans, la Cote-D'Ivoire, La Somalie, leLiberia, L'Angola????? et d'autres dont la liste est longue,ne permettons pasa l'imperialisme de briser le reve de notre future generation dont la responsablite nous incombe.

R. Joli
joli.r@yahoo.com


REACTION DE LA DECISION DE KABILA DE S'INSTALLER A L'EST

Je réagis sur la position de Joseph KABILA qui a décidé d'établir son quartier général à l'Est du pays pour sécuriser et reconstruire ce coin.

Sécuriser ce coin, voilà une violation au niveau de l'espace présidentiel car, d'après la répartition du pouvoir à ce niveau, ce rôle revient à RUBERWA ; Il en est de même pour la reconstruction du pays où un autre vice-président a la charge, en l'espèce, Yerodia NDOMBASI et, au niveau finance pour reconstruire, Jean Pierre BEMBA.

A moins d'être aveugle, la sincérité de cette décision n'a rien à voir avec les raisons avancées.

L'insécurité et la destruction à l'Est du Congo ne datent pas d'aujourd'hui ; Et, à la veille des élections, Joseph KABILA décide d'aller s'installer à l'Est.

Pourquoi ne l'a-il pas fait plus tôt ? De même, qu'est-ce qu'il pourra faire de plus pour calmer l'Est du pays en étant sur place qu'il ne pouvait le faire depuis Kinshasa ?

Je pense que sa position doit être rapprochée des critiques qui soutiennent que ce Président n'est pas Congolais et travaille pour le compte des étrangers ; De même, beaucoup ont soutenu que KAGAME ne compte plus sur RUBERWA, mais sur KABILA.

Ces idées combinées me poussent à penser que son établissement dans cette partie du pays a pour but, soit de participer à la partition du pays si les élections ne se déroulent pas à son profit, soit de s'approcher des pays dont on soupçonne qu'il est originaire au cas où il perdrait des élections pour fuir plus facilement parce que fuir de Kinshasa n'est pas évident.

Pour moi, le sentiment qui m'habite par rapport à sa décision d'aller s'installer à l'Est est de préparer son asile au cas où .

WAT.  BAKELE  BIISASU


A QUI PROFITENT  TOUS  CES  CRIMES ?

La  situation à l'Est  de la République Démocratique du Congo devient de plus en plus préoccupante bien que les yeux des autorités de Kinshasa soient  fixés ailleurs. La personne qui sème le désarroi serait semble-t-il un fils de la région reconnu sous le nom de Laurent  Nkundabatware. 

Toutefois depuis septembre 2005, un mandat d'arrêt international a été lancé contre Laurent Nkunda pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et  insurrection. Mais, ni la police, ni l'armée nationale moins encore les forces de maintien de la paix de l'Organisation des Nations Unies présentes dans le pays n'ont rien fait pour l'arrêter. Au regard de cette situation, un seul constat se dégage ; le manque de volonté. Pourquoi y a-t-il manque de volonté ? Quel intérêt Nkunda incarne-t-il ? Certes qu'il a un agenda caché. 

Dans des investigations précédentes, Human Rights Watch avait mis en exergue des  exécutions sommaires, des actes de torture, et des viols commis par des soldats sous le commandement de Nkunda à Bukavu en 2004 et à Kisangani en 2002.

Pour un bref aperçu de sa personne, Laurent Nkunda (connu aussi sous le nom de Nkundabatware) serait né au Nord Kivu, et a rejoint les forces rebelles du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD-Goma) en 1998. Il a reçu une formation militaire au Rwanda, notamment au camp militaire de Gabiro, et il est devenu le commandant de la Septième Brigade des forces du RCD-Goma.

Beaucoup de griefs sont retenus à charge de cet officier supérieur, notamment :
En mai 2002, Nkunda , ainsi que le Général Amisi, était au nombre des officiers du RCD-Goma responsables de la brutale répression d'une tentative de mutinerie à Kisangani où plus de 160 personnes ont été sommairement exécutées. Au cours d'un incident, les soldats sous les ordres de ce dernier ont ligoté, bâillonné et exécuté 28 personnes puis ont mis leurs corps dans des sacs lestés avec des pierres et les ont lancés depuis le pont  à Kisangani. Après que les Nations Unies aient commencé à enquêter  sur ces crimes, Nkunda et ses plusieurs gardes armés sont entrés dans les locaux des Nations Unies et ils ont enlevé et battu deux gardes.
Dans une occasion le 3 juin 2004, des soldats de Nkunda ont violé en bande une mère devant son mari et ses enfants tandis qu'un autre soldat violait sa fille de trois ans. 

Bien qu'impliqué dans les crimes, viols et massacres et foulant aux pieds la résolution 1565 du conseil de sécurité des Nations Unies signé en date du 21 octobre 2004 , Laurent Nkunda a été élevé au grade de général de l'armée régulière  par le gouvernement congolais. Etais-ce une récompense pour ses crimes ?
Se sentant renforcer dans sa nouvelle position, Nkunda et son lieutenant Jules Mutebusi ont pris d'assaut la ville de Bukavu le 2 juin 2005.
Leur retrait avait fait l'objet d'une négociation avec les forces de maintien de la paix des Nations Unies.
Un mois après le referendum constitutionnel, les forces négatives sous les ordres de Nkunda ont pris plusieurs villes du Nord-Kivu, dont Tongo ;Bunagana et Rutshuru. Après une accalmie suivant une démonstration de force par les troupes de l'armée nationale et des Nations Unies, les combats ont repris le 28 janvier dans le territoire de Rutshuru, entraînant la fuite des habitants qui restaient.
Aussi longtemps que Nkunda sera libre, la population de cette partie du pays ne sera pas jamais en paix, déstabilisant ainsi tout l'Est du pays.

Pourquoi le gouvernement congolais n'arrive-t-il pas à mettre la main sur Nkunda ?
A qui profite la déstabilisation de la partie Est de la RDC ? A qui profitent  tous ces crimes ?
Pour répondre à ces interrogations, il faut cerner les enjeux de la région.
Nous vous livrons ici une réponse d'un officier supérieur de la Monuc. Interrogé par les enquêteurs de Human Rights Watch pour savoir pourquoi les forces de maintien de la paix des Nations Unies n'avaient pas aidé à arrêter Nkunda, un officier supérieur des Nations Unies a mentionné comme l'une des raisons les  possibles répercussions de la part du Rwanda. Nkunda tout en se proclamant congolais, est donc un agent  rwandais.

Nous voyons clairement que le gouvernement  congolais foule de fond en comble la résolution 1649 du conseil de sécurité  des Nations Unies du 21 décembre 2005 pour la simple raison que l'Union Européenne a mis des gros moyens à sa disposition bafouant la sécurité de territoires entiers à l'Est du pays.

Quant à Laurent Nkunda, ce dernier erre librement entre les montagnes de l'Est et le Rwanda.
Au mois d'octobre, le général Gabriel Amisi, ancien collègue de Nkunda dans RCD-Goma et actuel  commandant de la huitième région militaire du Nord Kivu, a dit aux enquêteurs de Human Rights Watch qu'il savait où se trouvait Nkunda mais n'a donné aucune explication sur le fait qu'il ne l'avait pas arrêté. Il est alors complice de Nkunda et mérite le même sort que celui-ci.

D'autres sources ont fait état de ses visites fréquentes à Goma, siège du gouvernement  de la province du Nord Kivu et au Rwanda. Il est à constater que les autorités administratives de Goma  ont pour maître Kigali et non Kinshasa.

Pour que la Croatie intègre la grande famille européenne, l'Union Européenne lui demande d'extrader tous les criminels de guerre. Toute la communauté internationale menace le HAMAS , après que ce mouvement ait remporté les élections palestiniennes et promet la suspension de l'aide au cas où ce mouvement ne reconnaîtra pas l'existence de l'Etat d'Israël. Pourquoi la même pression n'est pas exercée vis-à-vis des autorités de Kinshasa  afin de mettre hors d'état de nuire  sans délai le général déchu qui n'est ni plus ni moins qu'un terroriste au sens propre. ? On ne peut pas au même moment financer une démocratie et soutenir des criminels de guerre sous mandat international. C'est pourquoi, l'arrestation de Nkunda  s'avère prioritaire pour la paix et l'Etat de droit en RDC.

Pour l'association : « le Cri des Opprimés »,

Mr Kibulu Manzombi
Conseiller.
caskibulu@hotmail.com


Conscience populaire

Je voudrais plus attirer l'attention de la population congolaise de ne pas faire le vote sentimentale ni tribale ou encore régionale. Nous devons d'abord voir l'immensité de notre pays et le poids qu'il représente sur l'échiquier internationl tenant compte de ses richesses sols et sous-sols; Ensuite se concentrer sur la personne censer représenter valablement notre pays sur le plan national et international de par son expérience, sagesse, intelligence et connaissance parfaite sur la vraie politique. Enfin donc, un homme capable de prendre en main la destinée d'un peuple aujourd'hui clochardisé et d'un pays saigné à blanc par tous ceux qui l'ont dirigé. Prenons donc garde car une fois au pouvoir de manière democratique ces rusés chercherons toujours des manoeuvres pour s'y accrocher même en cas de dénonciation de mauvaises gestion.

Camille Vitu
camillevitu@yahoo.fr


Debout peuple congolais!

Debout  peuple congolais ! L'heure de la vérité a  sonné. Que les peuples congolais puissent choisir librement la politique    adéquate pour bâtir ce grand pays qui est le gadget de l'Afrique.
Ainsi, levons-nous et baptisons tous ensemble ce beau pays de nos ancêtres.  Les peuples congolais doivent être fier de l'être au lieu de s'immerger dans la politique d'autruche que ce pays amène pendant presque un demi siècle. Que Dieu bénisse ce pays. 

Ngalieme Garli-Nganki Baudouin
ngalieme@wanadoo.fr


Faire la politique autrement

J'ai lu avec beaucoup d'attention les remarques de BAYAMA et je partage pleinement ses critiques.

Il es anormale que dans une démocratie, l'argent justifie tout. Supposons que le PPRD ait payé à la Direction de quoi occupé integralement 1 mois de temps médiatique à la RTNC pour son congrès, ses portes paroles trouvent qu'il aurait droit de le faire dès lors qu'ils ont payés la facture.

Il me semble que nous allons vers une mascarde de démocratie, qui en fait sera la dictature du plus riche qui va s'imposer "démocratiquement" grâce à ses billets de banque, qui lui permettront d'acheter les médias, les chefs coutumiers, les voix des populations affamées, la popularité des politiciens sans position, mieux dont la position dépend du côté où circule l'argent.

Mais, que devons faire ? Croiser les bras ou nous battre. Logiquement, je penche du côté de ceux qui doivent se battre...mais avec les idées.

Il me semble qu'il est indispensable d'identifier des femmes et des hommes aux idées et actions novatrices, non penchés vers les maguilles et les soutenir pour jouer le contre-poids des ceux qui amassent pour eux-même en sacrifiant le contribuable congolais.

Malheureusement, mon constat est que ces femmes et ces hommes, sont dans la plupart des cas dans des situations financières qui les mettent en désequilibre face à ces barons du pouvoir qui ont tous les moyens de s'exprimer.

La campagne électorale va commencer dans les jours et mois à venir, mais d'où tireront-ils les moyens de battre campagne avec les lots des dépenses qui accompagnent ces genres d'activités si les personnes éprises de changement ne se mobilisent en leur faveur ?

Je vous informe quant à moi, si vous ne m'avez pas lu dans le forum du 12 courant, que je suis candidat député national. Je dirige un bureau d'études dans le domaine minier et cela me permet d'être à l'abris des besoins. Cependant, de là imaginer que mes revenus me permettront de mener à bien ma campagne, il y a une marge et je compte sur vous et sur les autres congolais qui veulent demain ne soit pas comme aujourd'hui et encore moins comme hier.

Mes idées sont simples mais pragmatiques :

- Consacrer 20 % du budget du l'Etat congolais sur le développement rural. Nous décrions tous que les villes africaines et congolaises en particuliers ne sont pas vivables, mais nous ne mettons pas les moyens pour les désangorger ou les étendre. Il faut de mon point de vue, éviter l'exode rural en mettant des conditions de vie qui maintienne les populations dans le monde rural et les soutenir pour qu'ils produisent en apportant une valeur ajouté à leur production. Pourquoi devons-nous continuer d'importer des concentrés de tomate, des frites, du riz, du lait,... au moment où nos villages en produisent...mais nous ne les conditionnons pas suffisamment bien pour qu'ils durent et se presentent mieux sur le marché.

- Consacrer 10% du Budget de l'Etat aux remunérations : Sans juste redistribution, pas de développement ; pas de revenu, pas de consommation, et pas de consommation, pas d'investissement et donc pas de développement possible.

Mes meilleures salutations à tous les amis de congo vision.

François Nzekuye
nzekuyef@yahoo.fr


La justice au Congo Democratique: facteur majeur au redressement.

Le congo ne pourra jamais se redresser de son mal aujourd'hui si et seulement si le peuple Congolais ne prenait conscience de son état actuel et de son role à jouer à cet effet.Un pays sans systeme judiciaire efficace pouvant régir les interactions entre sujets de droit que sont les Congolais eux-memes et les structures politiques à tout échelon est voué à l'échec.La justice est la porte à tout dévélopement à n'importe quel régime politique que ce soit.

Alexandre Malele Lusala
malelelusala@hotmail.com


Réflexion sur les éléctions : programme préférable aux diplômés

Identifier un diplôme au savoir-faire de quelqu'un n'est pas seulement préférable, mais il faut que tous les éléments qui puissent être réunis. C'est vrai que les connaissances, les compétences et les attitudes des gens qui veulent être dirigeants puissent arriver à remplir toutes ces conditions" Le Congo n'est pas un âys où l'on peut diriger n'importe comment sans toutes ces conditions réunies. On dit que Lumumba était autodidacte, mais il avait tout un projet de société à proumouvoir, un souci du bien public, deu bien-être du peuple, de l'éducation et de la santé de toute la population qu'il rêvait dirigeait. Sais que "science sans conscience" n'est que ruine de toute l'âme du peuple. Qui de nos prétendants gouvernants ont cette conscience, malgré leur handucap intellectuel ou leur autodidatie? Dans les pays développés, il faut que tu aies fait quelque chose dans ta vie expérientielle, professionnelle pour que tu puisses avoir accès à la promotion. Mais ni tous ceux que tu cites ( intellectuels ou autodidactes) n'on cette conscience du peuple, ne peuvent accéder à la gouvernance d'un peuple aussi grand que le Congo. Effectivement le changement intérieur de l'âme et de sa conscience de tous ces gens-là est une condition sine qua non pour prétendre à se présenter aux éléctions. Ni plus ni moins une bonne dose d'intellectualité est indispensable pour être à tête pour concevoir un projet de société qui vaille la peine de réaliser. Sinon c'est la catastrophe et l'anarchie. Il faut une éthique qui doit être à la base et au fondement de tout gouvernement. Est-ce nos futurs gouvernants auront cette éthique?

Benjamin Kazadi-Shabani
benjaminkazadi2000@yahoo.fr


De qui se moque-t-on?

Je voudrais réagir sur l'article de Congovision titré "LE CONSEIL DE SECURITE DEMANDE AU RWANDA ET A L'OUGANDA DE COOPERER". Mais avant tout, je voudrais dire bravo à Monsieur CHRIS SASSA pour la teneur et la finesse de ses observations dans son article "L'OUGANDA VOUDRAIT NEGOCIER". Je tiens à le dire parce que je pense comme lui qu'il faut un début à tout, et que les congolais devraient comprendre que faire reconnaitre à ces gens-là leurs forfaitures sur le Congo n'est pas chose facile. Mais quand ils reconnaissent, même si les auteurs ne sont pas encore traduits en justice, c'est une victoire pour nous. Bravo encore Mr Chris Sassa.

Pour revenir à l'article cité au début, je me demande vraiment de qui se moque-t-on? Quand le Conseil de Sécurité de l'ONU demande à nos deux agresseurs de "Coopérer avec ses experts pour qu'ils stoppent l'exploitation frauduleuse des ressources congolaises", on croit rêver!

Les congolais doivent tout de suite constater que ce Conseil n'est plus dans son rôle. Son rôle, dans ce cas est de SOMMER CES DEUX PAYS, par ultimatum à se retirer, sans délai de notre territoire et à cesser immédiatement le pillage de nos ressources. De quoi parle-t-on là?

Devons-nous rappeler à ce Conseil que la RDC est un Etat membre de l'ONU, et que cette dernière a le devoir de le protéger contre toute agression extérieure, et qu'elle doit veiller à ce que son indépendance et sa souveraineté ne soient bafouées? Pourquoi ce Conseil ne se comporte pas de la même manière pour défendre les intétêts de ses membres? Nous sommes nombreux à penser que cette vielle machine qu'est l'ONU doit être depoussierée, mais là, je crois que ce n'est même pas la peine. Il faut la dissoudre simplement.

En 1990, quand l'Irak de Saddam Hussein attaque le Koweït, n'avons-nous pas vu le Conseil de Sécurité se réunir d'urgence et décider de l'expulser de ce pays par l'opération codée "TEMPETE DU DESERT"? Pourquoi la RDC ne béneficierait t-elle pas de la même attention?

On n'est en face d'une violation flagrante et aggravée de l'indépendance et de la souveraineté d'un Etat membre de l'ONU par ses voisins qui plus, se livrent aux massacres de sa population dans les zones occupées et au pillage de ses ressources. A travers des enquêtes sérieuses, des rapports ont été rédigés et remis au Secrétaire Général de l'ONU; à travers des livres, Honoré Ngbanda et Charles Onana, pour ne citer que ceux-là, ont dénoncé, démontré et révellé un certain nombre de choses graves qui se trament contre la RDC, mais l'ONU ne les considèrent pas comme urgent. Combien de morts faudra-t-il compter pour que le monde se révolte contre cette injustice que tout un peuple subit?
Faudra-t-il que les congolais deviennnent violents pour qu'ils se fassent entendre? Pourquoi ce silence de la communauté internationale? Qui protège-t-on dans cette affaire? Ah! je sais, mes questions dérangeront. Elles dérangeront plus d'un. Il vaut mieux que je me taise. Non! pour mon pays, Je parle et je parlerai encore et encore. Et si nous sommes nombreux à parler, un jour on nous écoutera.

JOSE NTUBA
www.jose-ode@msn.fr


Message patriotique au PPRD

Bonjour Congo Vision, je suis heureux de pouvoir transmettre ce message patriotique pour une large diffusion au peuple congolais. En dépit de ma nationalité Hollandaise, je suis dú sang congolais, ce qui m'a poussé de créer la Fondation ASADE-Europe en 1989, à l'âge de 21ans Voici le contenu dudit message au PPRD.."Peuple congolais, à la veeille des élections en RDCongo, je vous demande de vous méfier de toute alliance hypocrite. Le candidat que vous venez de désigner, béneficie de la confiance tant du peuple congolais que de l'Occident. A ce titre, sa victoire assurée`à l'élection présidentielle lui recommande de ne pas collaborer avec ceux qui ont du sang de des milliers des victimes congoplaises dans leurs mains. Car un rebelle n'a jamais assumé des responsabilités politiques au monde. La Diaspora congolaise le clame tout haut: Le peuple congolais doit choisir des hommes politiques compétentes et non des affameurs éhontés et invétérés du peuple et des criminels inflit'rés dans l'actuel gouvernement de transition (transit !). La Diaspora est décidée, cette fois-ci, de s'investir dans ce processus afin de contribuer à l'effort de paix et de développement de la RDCongo dont la population est, depuis   plus de quatre décennies, appauvrie par des vautours. La Fondation ASADE-Europe va s'impliquer à cet effort pour réaliser ses activités socio-économiques au profit des populations tant rurales qu'urbaines". 

Ir. Narcis Bujitu
Président et Fondateur de l'ASADE-Europe.
asadebenelux@telenet.be


Nécrologie

La famille Nsa Selo et la famille Baku ont la profonde douleur d'annoncer aux amis la disparition de maman KUNGA MATEKA MBUTA, épouse de l'ancien préfet de l'ITP MATADI, PAPA BAKU, mort survenue le 27 décembre 2005 à hôpital Mama Yemo à Kinshasa.

Selo
didierbaku@yahoo.fr


"L'enjeu de l'ordre michelin...."

Je n'ai aucune sympathie pour l'individu qui prète son nom pour le titre de cet article....
Cependant il ne faut pas exagérer ! ... Ce gros bonhomme a fait un fiasco dans ses projets visant le pouvoir politique suprème dans son pays natal ...donc, il se rabat sur sa position actuelle bien connue... Mais de là attacher une importance aussi grande que vous nous proposez dans le domain des décisions politique concernant l'avenir de l'Afrique Centrale à court terme...c'est d"aller un peu trop vite en besogne ... Le vieux gros est un homme FINI...Et en tout point de vue...Ses contorsions sur la scène internationale n'impressionnent PERSONNE !  Prétendre qu'il est de mèche avec le beau jeune-homme, Joseph K., ce ne peut être que de la pure immagination...Vous semblez très vite oublier la manifestation précédente organisée par les Congolais à BXL qui décriaient et piétinaient le vieux gros....L'occasion que "La Laitière" ne rata pas ....pour vite récupérer quelques voix...Les "micheliens" n'ont pas plus à dire à Kin - que "micheline" même ! (qui roulera plus longtemps que "michel" consort...Un peu d'optimisme s.v.p. !

Nabu
nabucco11@excite.com


Unissons nous pour batir notre beau congo.

Je remercie tout les éditeurs de CONGO VISION pour votre courage et le bon travail que vous continuez à donner à tous les patriotes dans le monde entier. Unissons-nous pour bâtir le CONGO DEMOCRATIQUE.

JEAN PHILPPE RUGA KAHINDO
rugakahindo@hotmail.com


L'habillement à Kinshasa

Bonjour chers internautes,
La vie est faite des principes que chacun de nous en ce qui le concerne est appelé à respecter.
En effet la culture africaine est trop loin d'être semblable à celle de l'occident; quand bien même celle-ci n'est une réfènce pour moi. Mais voilà que nos soeur pour commencer avec elles, nous pousser à assister à des spectacles qu'on qualifierait "d'enfants non admis". Nous nous demandons pourquoi pas hier mais seulement aujourd'hui ces genres d'habillement où les sous vêtements, soutient-gorge et autres faisant partie de l'intimité d'une personne est aujourd'hui objet d'exopsition par celle-là qui est appelée à en garder de manière strictement personnelle. Que des habits intimes exposés au vu et au su de tout le monde. Que des images à télé  des filles à moitie nues dans des clips tournés par nos frères Congolais; sans que la commission de sensure n'éleve son petit doigts pour user de son droit de veto. Il est temps que l'autorité publique intervienne. Parce qu'à l'allure où vont les choses, on assistera un jour à une mode où les filles de Kinshasa se promeront rien avec des habits que l'on mette à l'interieur qui ne se voient pas.
Nous parlerons aussi des hommes ou disons des jeunes garçons. Pour terminer, il temps que les responsables au niveau de l'économie chargés de contrôler les importations prennent le temps de vérifier ce que ces Asiatiques nous envoient comme Habillement; puisque tout commence par là. Merci et très bientôt.    

Marcel MUKENDI
kabangumarcel@yahoo.fr


Réponse à mr joseph DEBANZI

MERCI cher compatriote pour ta participation à ce debat ,je tiens à vous rappeler que cette situation que vous tentez d'endosser au dos du regime actuel n'en ai rien si vous vous souvenez la personne qui a fais 30 ans au pouvoir n'a non plus rien construis si ce n'est de nationaliser toutes les institutions scientifique appartenant aux communautés religieuses,et en plus il a reduit considerablement le budget alloué à l'education jusqu'a perdre les aides octoyées par l'UNESCO vers les années 1969,sans oublier les differentes fermetures et les années blanhes dù aux malaises sociales dans le corp enseignant et professoral.un regime specialisé dans la destruction systematique de l'education sous toute ses formes enfin de maintenir la population dans l'ignorance la plus absolue pour des interets égoistes et mercantiles.si durant 30 ans le regime à colaborer avec des eminents professeurs a échoué lamentablement et à forte plus raison KABILA d'apres vous n'a pas fais de grandes etudes aura fait de bon dans 5 ans de pouvoir ;soyons realistes et objectifs, le regime actuel n'est qu'une victime ,ne perdons pas le temps à dire n'importe quoi et surtout de balancer 30 ans de megestion au dos des autres,cherchons les causes ailleurs et dans le temps. la situation actuelle s'est creusée peu à peu durant des decenies ,la facture est salée pour les futurs dirigeants du congo ils vont herités d'une situation calamiteuse.

Pathy Ndendomo Mpidisi
nkazi_nekongo@yahoo.fr


Instabilité dans le grand  lac / KIVU

Bientôt l'éléction présidentille ,Je demande à tous les congolais de participer massivement à cette élection et de faire  un bon choix , sans oublier que chefs rebelles sont en cours pour s'accaparer  du pouvoir , alors qu'ils sont les responsables de troubles que traversent notre pays.ils visent leurs poches...et  les congolais vivent dans la misére..Il faut bien réflechir ....
Je suggere au Président qui sera élu de battir une base militaire à Kivu pour  disposer d'une force permanente dans cette région  et contrer les infiltrations de ruandais et ougandais ......
la tâche ne sera pas facile ; mais  s'il veut  , il peut ....... et  les congolais  doivent le soutenir  ...Le Président élu doit traduire devant le Tribunal international  tous les chefs rébelles  congolais pour qu'ils payent et se justifient de leurs crimes et forfaits commis à  travers la RDC.
Enfin , je félicite le Gouvernement de Transition pour  la reussite du referrendum , malgrés l'étendue du pays et le manque de moyens de communication, le  referendum s' est déroulé avec succés. j'éspere que l' élection Présidentielle  connaîtra les mêmes succés...
A tous les congolais ne perdont pas  espoir .

Jean Mbangala  Kunioka
kunioka.mbangala@wanadoo.fr


Bilan de J. Kabila et le Docteur François Tshipamba Mpuila

Les écrits du Dr François Tshipamba Mpuila sont dignes d'être transmis à tous les congolais du monde.

C'est un travail de génie avec un fond excéptionnel qui reflète la maîtrise de la politique, du droit et de l'actualité.En exposant de façon claire le mensonge de PPRD et la naïveté du congolais.

Conclusion:surement le peuple est piégé, ceux qui soutiennent Joseph Kabila espère une part au gateau.

C'est insensé de penser que la paix,la stabilité,l'unité nationale, et les élections sont l'oeuvre d'Hypolite Kanambe.

Primo! Les trois choses n'existent pas en RDC. Il n'y a pas la paix ni la stabilité et surtout pas l'unité nationale(oeuvre de Mobutu). La politique actuelle est une politique d'exlcusion qui n'accèpte que la raison du plus fort et c'est pourquoi Ruberwa, Bemba qui sont armées imposent leur volonté mais les pauvres opposants non armés sont foulés au pied. Le pauvre Zaïdi Ngoma ne pouvait que se contenter des miettes du gateau pendant que les bandes armées se sont approprié la Défense, les finances, la présidence...

Secundo! Il y a des gouttes de progrès grâce à l'opposition armée (pression interne) et les forces étrangères. Kabila et sa classe politique n'ont rien à voir avec les gouttes de progrès.  Un dictateur ne peut jamais aimer les élections à moins qu'il n'implante des stratégies indignes pour assurer sa magistrature suprême. Et sachons que ça fait des années que la classe politique Kabila prépare les élections. Il y a longtemps que le PPRD s'est installé un peu partout en RDC pendant que les autres partis enduraient toute sorte des difficultés: (ARRESTATION,REPRESSION,INTERDICTION...).

Que Dieu le vrais Libérateur libère le peuple congolais de ce bus avec différents chauffeurs(parole du feu Munguludiaka).Le même bus que conduisait Mobutu, Kabila et finalement par Hypolite Kanambe alias Joseph Kabila.

GRAND MERCI à Dr François Tshipamba Mpuila et mes sincères félicitations pour ce beau travail,digne d'un patriote.

Charles Kabambi
mputucharles@yahoo.fr


Lettre ouverte aux électeurs Congolais de M. Antoine Kabeya

Monsieur Antoine Kabeya,

Je venais de lire votre message de sensibilisation et d'exhortation aux électeurs congolais que nous sommes. J'ai toujours été très sensible à tout ce qui concerne l'avenir de notre Pays qui a tant souffert. Parlant des élections, puisque vous avez mis un accent sur le sommet de l'Etat, puis-je avoir la curiosité d'avoir vos préférences de candidature à la magistrature suprême ? Cette question trouve sa raison d'être dans la mesure où, toujours par cette même voix d'Internet, il circule une fiche signalétique de chaque candidat (ses forces et ses faiblesses)et je suis ambarrasé car personne ne semble rassurer. Je vais vous l'expédier par votre adresse. J'attends vous lire.

Audy Gisanga Musanga.
actuelaudy@yahoo.fr


QUE FAUT-IL AVOIR POUR ETRE CANDIDAT PRESIDENT  ?

Faut-il être diplômé pour être candidat Président ?
Si OUI, Quel diplôme doit-on avoir ?
EST-CE QUE LE DIPLÖME EST UNE PREUVE DE COMPETENCE ?  Peut-être! MAIS EN QUEL DOMAINE ?
EST-CE QUE le DIPLÖME EST UNE GARANTIE DE BONNE MORALITE ?  Certainement pas.
EST-CE QU'IL Y A  UN LIEN DIRECT ENTRE DIPLÖME ET BONNE GOUVERNANCE ?

Ajoutons que le vent nouveau qui souffle interpelle :
1.Tous les premiers ministres français sortis de l'ENA n'ont jamais réussi à garder la bonne cote de popularité auprès des Français, le diplôme de l'ENA est mis à l'épreuve des Français

2. Les femmes ont le vent en pourpre (Allemangne, Liberia, Chilie...) Pourquoi ?

3. La Chine communiste est en train de montrer que le communisme n'est pas incompatible avec le progrès et le bien-être. Le capitalisme n'a plus le monopole du développement.

4. Les Boliviens viennent de voter un paysan à la Présidence... parce qu'il connaît mieux la situation des paysans et des pauvres...

5. La pauvreté au Zaïre est l'oeuvre des Diplômés

6. Comment trouver son équilibre dans le choix des candidats ? Faut-il aussi des candidats paysans ? Pourquoi pas.

Lubongisa
lubongas@hotmail.com


Voeux du Président de l'UDPS

Merci de voeux que Mr Tshisekedi a bien voulu nous souhaiter, nous peuple congolais. Seulement, depuis que Tshisekedi existe, c'est la première fois qu'il souhaite les voeux aux peuples congolais. Peut-être que 2006 est une année spéciale. Attendons voir. La question que je me pose est de savoir si un président d'un parti a la même allégence de souhaiter au peuple congolais entier les voeux. En général, on souhaite à ses militants, aux membres de son parti. Qu'est-ce qui a piqué Tshisekedi à nous souhaiter les voeux ? L'a-t-il fait en tant que Chef de Gouvernement depuis qu'il avait proclamé la fin de la transition ? Expliquez-moi un peu. Merci

Makayabu Léon
Leonmak@hotmail.com


Ma réaction à "Une faute politique, la décision de la CEI"

Je ne suis pas d'avis que la réponse de la CEI soit une faute politique, précipitée, suspecte et irresponsable. C'est trop facile d'affirmer, je cite: "Que l'Udps ait commis des erreurs, ce n'est pas le moment et surtout pas la sagesse de l'en punir à cet instant". Fin de citation. A mon avis, la sagesse recommande également une série d'interrogations:
1) Quelles sont ces erreurs ?
2) Ces erreurs, ont-elles été commises uniquement sous la transition actuelle ou durant la longue transition depuis 1990 ?
3) Quelles ont été les conséquences de ces erreurs ?
4) Après moult exigences, quels résultats a-t-on déjà obtenu pour enfin brutalement intégrer ?
5) Quelles garanties de bonne foi que rassure cette position spectaculaire à quelques mois des échéances électorales ? Les interrogations sont multiples.
Minimiser les raisons techniques avancées par la CEI me paraît anormal. Pousuivre le processus électoral avec ou sans M. Etienne Tshisekedi, c'est toujours avec l'appui financier de la Communauté Internationale qui nous accompagne depuis. Quels sont les rapports actuels entre M. Etienne Tshisekedi et cette même Communauté Internationale qui n'a jamais ménagé ses efforts pour l'impliquer dans le processus mais sans succès ? Cet aspect constitue sans doute un des éléments de réponse à la première question. A tort et à raison , chacun a une opinion.

Audy Gisanga Musanga.
actuelaudy@yahoo.fr


Message aux candidats a la presidentielle de notre cher pays

Je suis surpris par le nombre de candidats a la magistrature supreme de notre pays. Les questions qui me viennent en tete sont les suivantes: Etes-vous reellement conscients de responsabilités qui vous attendent? Avez vous une vraie évaluation de vos compétences? J'aime bien cette confiance que vous avez en vous meme mais ma crainte est qu'elle ne soit voisine de l'inconscience. Savez- vous qu'un seul sera elu president de la republique malgré le chapelet de candidats ? L'election en Afrique a souvent été un racourcis aux gueurres et troubles: Ou l'on conrrompt et l' on passe injustement ou l'on echoue et l'on prend des armes pour protester. Je fais appelle a votre conscience personnelle, ce peuple n'a que trop souffert et n'est vraiment pas pret aux troubles post electoral. Chacun est responsable de ses actes devant Dieu, devant la société et devant sa propre conscience.

Pasteur Bonaventure Mwanzele
mwanzelemoba@yahoo.ie


Un monument de Kabila avant les les combattants d'avant 1960?

Avant meme qu'on erige un monument pour Lumumba, Kasa Vubu et autres. A-t-on vraiment quitte le culte de la personalite qu'on accuse Mobutu. Pour preserver notre histoire, on devrait construire un musee avec les archives du temps de la fin de la colonisation. On devrait eriger un monument de Lumumba, avec une bibliotheque. Kasa Vubu et tous qui avaient participer a la table ronde devraient avoir un monument.

Jean Marie Wamba
townley7211@aol.com


Discrimination contre personnes avec handicap physique

Je commencerai par vous présenter mes meilleurs vux pour cette nouvelle année 2006. J'ai le réel plaisir de venir vous écrire pour vous exposer mon problème et chercher une solution salvatrice car je ne doute nullement du pouvoir fort que possèdent les médias.
Voici mon problème: Je me nomme  M.Amédée Ngiay Gader. Je suis de nationalité congolaise (RDC). Je suis titulaire d'un diplôme de licencié en droit de l'université de Kinshasa, exercice académique: 1993-1994 (voici 12 ans déjà). J'ai en outre suivi les cours de spécialisation en Droit International Humanitaire et en Droit de la Sécurité Internationale. Je suis cependant une personne avec handicap (je boite de la jambe droite et je me sers d'une béquille pour marcher). A cause peut être de cet état physique, je n'arrive pas à trouver un job pouvant me permettre d'organiser ma vie et celle de ma petite famille (je suis marié et père de trois enfants). J'ai contacté quelques autorités du pays mais sans succès. Ma dernière lettre en date est celle du 5 août 2005 adressée à son excellence le vice-président Arthur Z'ahidi Ngoma qui a la charge de la commission gouvernementale sociale et culturelle. Dans cette correspondance, je lui ai transmis tout mon dossier et une carte photographique dont je vous réserve image ici. Si en RDC la personne  avec handicap ne peut pas travailler, pourquoi la laisser alors étudier? Vous remerciant de la bienveillante attention avec laquelle vous examinerez la présente, veuillez agréer, Messieurs, l'expression de ma considération distinguée.

M. Amédée Ngiay Gader
2, Avenue Bumba n°2 Quartier Livulu
Commune de Lemba/Kinshasa
tél:+243999955542
ngiay_amedee@yahoo.fr


Je suis choqué

Je vous écris à partir de l'Ireland à Dublin sincèrement je suis choqué, comment le gouvernement n'arrive pas à prendre la situation en main, puisque les étudiants sont le future du pays. Puisque moi-même je suis passé par la mais à notre époque n'étais pas à l'état comme j'ai vu les photos, malgré c'était l'époque de Mobutu, donc ma réaction c'est la responsabilité du gouvernement a réfectionner l'Unikin.

Best Regards,
Paulo Lubienga
connect-easy@hotmail.com


DEMANDE D´ASSISTANCE

Je viens auprès de vos personnalités vous informer et vous demander l´assistance pour la situation que j'endure actuellement. Le 4ème jour du mois de Novembre  2005  vers 10 heures
du matin je me suis retrouvé au Rond Point Victoire, une place connue de tous les kinois. J'étais avec des vendeurs des journaux  pour une  sélection des journaux qui ont paru ce jour-là et pour  en faire un commentaire, car je devrais passer un casting sur une chaîne de radio et télévision de la place. Dans cette revue de presse,  je suis tombé sur un article dont l'auteur est  Mr Patou Mombo, identifié  comme cadre d'un parti politique  de l'opposition. L'article en question était en fait  une lettre ouverte, dont copies en annexe, écrite à l'adresse du Chef de l'Etat congolais. Pendant que je lisais l'article, deux messieurs en tenue civile ont surgi avec armes à la
main et ont commencé à me poser des questions insidieuses. L'un d'eux m'a montré une arme et m'a dit de leur suivre sans faire résistance. Ils m'ont embarqué à bord d'une voiture de marque Peugeot de couleur bleue foncée, dont je n'ai pas eu le temps de lire l'immatriculation ( je me demande même si elle en avait !).

A  l'intérieur  de la voiture, ils m'ont bandé les yeux et ont commencé à parler en swahili, langue que je ne connais pas. Tout ce que j'ai pu comprendre est qu'ils voulaient m'éliminer. Au bout d'un parcours d'une cinquantaine de minutes,  la voiture s'est arrêtée et j'ai entendu une portière de la voiture s'ouvrir. Ils m'ont descendu de la voiture en entraînant vers un local dont la porte venait à peine de s'ouvrir. Ils m'ont ensuite sommé de m'asseoir à même le sol.

Les deux assaillants ainsi qu'une troisième qui venait de s'ajouter au petit groupe se sont échangé quelques paroles en swahili. Comme pour conclure, l'un d'eux me dira, cette fois-ci en lingala, que c'en était  fini pour moi. Je le leur au répondu en sanglots que je n'yétais pour rien. Ils  m'ont enfermé dans le local où ils venaient de m'introduire. Environ 15 minutes plus tard, j'ai entendu les pas de plus ou moins 5 personnes s'amener  vers le local où j'étais. La porte s'est recouverte et les 5 personnes, visiblement des hommes, sont entrées.  Ils m'ont entouré et m'ont posé  la question de savoir pour qui je travaillais.  Je  leur ai dit que je ne travaillais pour personne et que je ne faisais qu'une simple sélection des articles. Avant que je ne termine ma phrase, les 5 gaillards ont commencé à me frapper avec des cordes et d'autres instruments. Ils m'ont posés la
question une seconde fois  et je leur ai donné la même réponse tout en implorant leur pardon. Mais, ils ont continué à me frapper jusqu'au point où l'ai perdu connaissance.

Je n'ai repris connaissance  que le lendemain matin vers 7 heures du matin, dans un endroit qui m'était à première vue inconnu. De là, par truchement d´un homme de bonne foi, j´ai pu me relever et j'ai marché jusqu'au domicile de ce dernier. Cependant, je n'ai pas voulu que la torture dont j'étais victime passe inaperçu. C'est ainsi que, avec l'aide de mon bienfaiteur, j'ai pu mettre la main sur un photographe après avoir eclypser

Pour le moment, je continue à déclarer mon innocence car j'ignore tout sur l'auteur de cet article que je ne connais d'ailleurs pas. Voilà pourquoi j'en appelle à votre secours pour me protéger, car je me sens dans l'insécurité totale. Pour preuve, je continue connaître des menaces de la part des personnes inconnues. Je me vois donc en danger de mort. En tout cas, je ne veux pas connaître le même cas qu'a connu le journaliste de Référence  Plus tout récemment, qui du reste a perdu sa vie avec son épouse.

Dans l'espoir de recevoir une suite favorable de votre part, vu le danger qui me guète,  je vous prie
d'agréer, Messieurs, l´_expression des mes inquiétudes.

N.B. :  Par mesure de prudence, je n'ai pas voulu mettre mon adresse physique. Mais pouvez me
           contacter à l'adresse e-mail mentionnée ci-dessus.

Sharon MBAKI.
Kinshasa, le  20/01/2006
Membre Sympathisant de l´UDPS
Tél:00243811458902
EMail: Mylife_assistance@yahoo.fr


AIMEZ  LE CONGO OU QUITTEZ LE

Ce qui se passe aujourd'hui dans notre pays est inacceptable et doit être combattu avec la dernière énergie.Et nous en avons les moyens légaux de le faire .

La communauté internationale devrait nous accompagner dans ce processus de démocratisation
et de normalisation de la vie politique au lieu
de nous imposer une vision des choses acquise à une minorité d'origine tutsi.Les choses sont grave dans la mesure ou cette communauté par l'intermédiaire du ciat et de la monuc veut imposer son point de vue lors des débats parlementaires,qui ne prend pas en compte les préoccupations du peuple congolais  si ce n'est d'une minorité  tutsi alors que le congo
est une mosaïque de minorités.

Comment croire en cette communauté lorsqu'elle ne sanctionne pas le commanditaire des agressions répétées de notre pays connu de tous,
et qu'elle n'interpelle pas laurent kunda avec tous les moyens qu'elle a,y compris le service des renseignements fiable? Cette manière d'agir va finira par nous pousser dans le radicalisme.

L'injustice est flagrante.Jamais une minorité ethnique n'a occupé autant de fonctions importantes dans nos institutions,et de surcroit elle continue à se battre contre tout ce qui rentre dans le cadre de la normalisation de notre vie politique entre autre le brassage des militaires et l'unification des services de l'Etat.Comme si cela n 'ecoeurait pas le peuple congolais,on invente maintenant un système des listes bloquées et zebrées pour favoriser l' ethnie tutsi.Louise Michel tutsi blanc doit savoir que nous ne le laisserons pas faire.Ni le ciat,ni l'onu ne nous impressionne .Si toutes les voies légales ne nous permettent pas de faire entendre les préoccupations du peuple congolais il nous reste que la clandestinité comme voie.

Cishimbi
cishimbi@alicemail.fr


Chers Rédacteurs,

Voici quelques réflexions pouvant vous servir à rédiger un article pour
l'EVEIL du peuple congolais et d'Afrique.


LES CASQUES BLEUS EN RDCONGO EST UNE ARMEE D'OCCUPATION ou de PACIFICATION

Les casques bleu, en RDC, est une armée d'occupation à la solde de la
communauté internationale (usa, France, Grande Bretagne), ou une armée de
libération, de pacification? Sans être dupe, du moins en qui me concerne, les événements de
1960(l'histoire), avec l'illustre disparu EP Lumumba, peut nous en dire long....

Pourquoi, pourquoi les choses qui sont refusées AILLEURS, sont acceptées en
Rdc?? N'est-ce pas les Ivoiriens se moquent de nous? En disant: 3la France n'a qu'à prendre Mr A. Watara et le nommé Premier ministre du Rd Congo". Ceci dit, il y qu'au Congo où les étrangers peuvent accéder au pouvoir, sans être INQUIETER...

Réclamez des "élections libres, transparentes et démocratiques", c'est bien
bon. Mais, les GAGNER, c'est une autre chose. Enfin, ces élections feront le jeu de qui? Du peuple congolais, ou de la communauté internationale? Ces élections, ne sont-elles pas qu'un moyen de légitimer le pouvoir qu'ils ont, D'AVANCE, décider d'installer, au détriment du peuple congolais, si
naïf et aveuglé par l'ignorance et la famine?

Personnellement, je suis triste et malheureux. Plus qu'on s'approche de ces élections, plus que, malheureusement,  je pense à la légitimation sûre et certaine de ce pouvoir composé des étrangers.... Y-a-t-il lieu de se réjouir de ces élections? NON et NON....

A suivre ....

Patriotiquement vôtre

MBOLO Elima
chou_black@msn.com


Juste pour encourager

C'est ma toute première fois d'entrer sur ce site et voila je voudrais quand même encourager mes compatriotes congolais. Il y a eu pas mal de critiques et la plupart de tout ce que j'ai lu et vrai ou déjà entendu. Je crois que maintenant pour ceux qui le peuvent prions sérieusement pour notre pays que je crois être vraiment malade et nous avons besoin de la main du Dieu tout puissant.
Toute ma famille vie à Jo'burg ca fera 15ans et nous nous regroupons chaque semaine. Lundi, Mercredi et Vendredi après heures de service et nous prions pour la RDC et le futur leader que le bon Dieu nous prépare. Ce n'est pas facile mais il faut le faire notre pays non seulement fait la honte mais aussi décourage. Que faire d'autre sinon recourir à l'eternel....Tenons Bon.

Cocko Kalambaie
lukungaco@ubuntuafrica.com


Les élections et carte électorale

Nous ressortissants congolais à l'étranger, nous sommes très mecontent des dispositions prises à notre égard par notre pays plus concrètement l'ambassade de la DRC. Il se fait que nous n'avons plus droit à entrer dans notre propre pays par manque de cartes électorales ! Ce qui n'est pas correcte. Nous avons quitté pour de bonnes causes dont nos ambassades peuvent témoigner et pourquoi ne pas nous considérer! La construction du Congo nous appartient tous mais on nous exclus... Cela reste à vérifier! Nous sommes tous citoyens congolais voulant participer pour nos premières élections libres et démocratiques que le gouvernement et les ministères jettent un coup d'il à ce propos! Nous comptons sur vous.

Pascal Kamuze
kamuzepascal@yahoo.fr


Message de voeux au Peuple Congolais

Au nom de la Renaissance Africaine, RENAF, en sigle, Fédération de la Rdc et au nom de tous les membres, nous tenons à présenter nos voeux les meilleurs à tous les Peuples.

Que cette année 2006 qui est une année decisive pour l'avenir de notre pays puisse nous apporter
àtous le bonheur et la paix, et ce, par la grâce du Très Haut.

Que Dieu bénisse le Congo et tous les congolais afin que leur participation soit maximale pour la renaissance de la République Démocratique du Congo.

Honoré Loango Boelua
Président de la RENAF /RDC
& Gourverneur RENAF de la zone 3.
honoreloango@yahoo.fr


Le destin de notre pays

Il faudrait que les congolais,loins de toutes appartenence politique,aient comme point commun, mieux encore denominateur comun,L'AMOUR DU PAYS ET L'ESPRIT DU NATIONALISME, pour mieux prendre en charge le futur de notre pays.Notre destin, celui des générations futures et surtout l'évolution de notre pays ne dépendent que de la mesure où, nous saurons metre  en oeuvre ces deux points.

Dr. Bonaventure Mabisombi.
mabisombi@yahoo.it


BONNE ANNE 2006

L'ECRIVAIN CONGOLAIS FREDERICK YAMUSANGIE SOUHAITE A TOUT LE MONDE UNE BONNE ANNEE 2006...

PEUT - ETRE QU'IL SERAIT TEMPS (2006) QUE DRC COMPTE SUR SES INTELLECTUELS ET ARTISTES POUR UNE VRAIE RENAISSANCE CONGOLAISE!!!

GOD BLESS US ALL... Thank you,

Frederick Kambemba Yamusangie
GRAYS, ESSEX, UNITED KINGDOM
yamusangie@yahoo.co.uk


Demande de protection (RDC)

Je viens informer toute personne physique  ou morale de bonne foi,qui peut m'apporter protection et assistance, car ayant  cherché des preuves sur  le détournément à la présidence, après avoir lu un article  d'un cadre de l'opposition, j'ai' éte enlevé, torturé, et puis rélaché, seulement ces agents de  sécurité me poursuivent et je mène une vie  en cachete. j'appelle à votre sécours

Sharon Mbaki
mylife_asistance@yahoo.fr


La conscience  et  la vérité  sur l´avenir

Einen Guten Ruscth pour l´année 2006 et bien des bonnes choses aux peuples congolais.
Je voudrais dire que dans la société Allemande où je vis déjà et très fort impliqué dans la vie politique. Les politiciens, des partis politiques(de gauche comme de droite) peuvent ensemble composer pour sauver les restes qui leur appartiennent pour les peuples.Ils ne regardent pas l´argent qui est un diviseur. Intellectuels, Industriels pensez à gouverner comme l´Allemagne car le Congo sera fédéralisme. Je suis un Citoyen Allemand d´origine du Congo-Kinshasa. Diplômé en Technologie Industrielle et Responsable du Centre Germano-Congolaise de Stuttgart.

Schomongo, ombo
shomongookapi@gmx.net


Invitation cordiale à tous les Africains

Il faut que l'Afrique puisse arriver à construire des ponts culturels partant de son propre continent en allant à travers le monde et qu'elle en soit elle-même maître d'oeuvre.
Alors, d'accord ou pas d'accord. Ecrivez-moi.

LENDA-BAV
lendabav@yahoo.fr


LES ELECTIONS AURONT RAISON DU R.C.D/GOMA

Le temps à venir sera dure pour le R.C.D./GOMA, parti des rwandais au service du rwanda avec la complicité des congolais à la recherche de notoriété sans réelle base.

J'étais de ceux qui pensaient que beaucoup de congolais devraient adhérer à ce parti pour le transformer de l'intérieur et mettre hors d'etat de nuire toutes les personnes qui se disent congolais le jour et rwandais la nuit,et qui sont au service de Paul kagame. Mais je viens de me rendre compte que  tout est mis en oeuvre par Ruberwa pour éviter cette révolution de l'intérieur.Ce dernier croit continuer à manupiler les congolais avec la complicité de certains de nos compatriotes.

Les élections restent l'occasion revée de laminer ce parti rwandais tribaliste qui se sert de certains congolais comme des faire-valoir.Je ne vois pas le congolais va aller voter pour des personnes qui ont violé, massacré, et exproprié leurs parents ou même pour ceux-la qui étaient au courant de ces actes et qui n'ont rien fait pour les empecher comme Mudumbi et consorts.

La campagne sera rude car les verités doivent être livrées au peuple congolais pour qu'il élise en âme et conscience. Dans ces conditions je ne vois pas comme Ruberwa obtiendra un mandat quelconque dans notre pays,à moins que les electeurs de kisenyi traversent nos frontières pour venir à son secours. C'est dire que sa base est au ruanda mais pas au congo.

VIVE LE C0NGO DEMOCRATIQUE

cishimbi
cishimbi@alicemail.fr


Décès de Fifi T.B.L

Je suis dans le regret le plus grand de vous imformer de la disparition de notre soeur congolaise Fifi T.B.L qui habitait au Maroc. Mes plus sincères condoléances à la famille et aux amis de part le monde.We will remember you always.

Catalan
a_catalan@hotmail.fr


Décès de KUNGA MATEKA MBUTA

La famille Nsa selo et la famille Baku ont la profonde douleur d'annoncer la mort de leur mere, grand mere, tante KUNGA MATEKA MBUTA, épouse de prefet BAKU ancien prefet de l'ITP MATADI et directeur des études à ITP BOMA. La mort sourvenue le 27 décembre 2005 à Kinshasa

Selo
selominzeni@yahoo.fr


A propos des tracasseries des poiliciers, douaniers...

L'été dernier je suis passé Kasumbalesa venant de la Zambie. Quelle honte en arrivant à notre douane? Des gens allant dans tous les sens, sans un contrôle, dans un désordre effarant! N'eût été la présence l'aide d'une "bonne samaritaine" je ne sais pas combien de temps j'aurais passé là-bas et combien j'aurais dû payer! A mon retour, le même désordre, tout le monde voulant me contrôler et ce dans un désordre de Caphanaüm. Je suis triste en le disant: pourquoi nous n'arrivons pas à nous respecter mutuellement? Je vis dans un pays étranger(en Europe) et je n'ai jamais eu à montrer mon permis de conduire, ni mon passeport (même si tous ces documents sont réguliers)! Le fond des tracasseries policières, douanières ou des militaires réside dans ce non respect mutuel. Le principe en est simple: déranger le plus possible les autres, leur pourrir la vie et ce, sans raison, comme des bêtes! Je connais une personne qui est décédée des suites des mauvais traitements dont il a été victime à l'aéroport de Ndjili en 2000. Cette personne (de l'Ile Maurice) a connu une dépression après ces sévices et s'est suicidée à son retour dans son pays. Apprenons à nous respecter et nous pourrons construire ce beau pays, ne restons pas dans la légèreté.

Paul Kabemba
barankie@homail.com


Une loi électorale controversée en RDC!?

Je voudrais savoir pourquoi la loi électorale a été élaborée par les experts belges de l'université de Liège, et combien c'a coûtait au gouvernement congolais?

Est ce pour dire qu'il n'ya pas d'experts en RDC à la matière?
Si cela est juste, pourquoi alors le projet de constitution qui a plus de valeur que la loi électorale n'a pas été élaboré en belgique?
Du moins je n'exclue pas la coopération avec ce pays qui partage une longue histoire avec la RDC, mais ne fallait-il pas du moins associer les congolais à cette entreprise qui determinera leur avenir électoral?

Cette loi élaborée par des experts belges qui prétendent maitriser le congo, plus que nous les congolais renfermerait beaucoup d'imperfections comme nous l'avons dénoncer avec d'autres voix, au point que le senat envisagerait aujourd'hui une nouvelle consultation du peuple sur la loi électorale!

Georges Z. Nalenga
Bukavu, RDC
jeunessecongolaise@yahoo.fr


The 45th Anniversary of Lumumba Assassination

Dear Friends, The Lumumba Assassination 45th Annivrsary Committee will be posting a calendar of events throughout the year of 2006 on seminars, written works on Lumumba's life and works and the like. You will be kept posted. Yours  Panafricanly.

For more info. Please contact: Dr. Dibinga wa Said, dibinga79@post.harvard.edu


Alfred DREYFUS avait-il eu plus de chance que nous RDCongolais(es)?
TOBOYI LOTUTA :
Désamorçons le Piège de Paul Kagamé contre les Autochtones RDCongolais(es)
de souche !

------------
Sur le lien ci-après on peut lire :
"Dans le journal Svenska Dagbladet de ce matin (25 janvier) à la page 2
Kultur, on trouve une information sur "Rwanda weeks".
Les rwandais de Stockholm organise une semaine "Rwanda weeks" au
Zenit-Kulturhuset...
Pendant cette semaine, ils vont exposer des photos de leur "genocide"...
A travers mr Dan Salva, nous prions les membres de l´APARECO-SWEDEN et
toutes les associations de la communauté congolaise de manifester
intensivement pour protester contres ces criminels qui ne cessent de
destabiliser l´Est du Congo!"
Dixit Troll(alias El MAHOYA). Fin de citation.
Source : http://www.congo2000.net/forums/viewtopic.php?t=3827
------------
Mes Chers Compatriotes,

D'où mon questionnement :
Alfred DREYFUS
avait-il eut plus de chance que nous RDCongolais(es)?
Voyez comment avec un cynisme macabrement exaspérant le PIÈGE (pour ne pas
dire tutsi) de l'APR & FPR de Paul KAGÔMÉ fonctionne diaboliquement contre
les RDCongolais(es)

ACTE 0.

En effet, qui pourrait s'indigner contre la sentence du Jury de la Cour
pénale qui condamnerait à perpétuité, un jeune taximan de Kingabwa-Limete,
tueur en série, violeur et assassin des petites fillettes ?
Personne sauf un malade !
Eh bien, Kagômé a réussi par sa falsification de la vérité à nous faire
passer pour des MALADES génocidaires

Maintenant, si après une enquête minutieusement menée par "le Lieutenant
Colombo" établissait irréfutablement que le véritable assassin n'est autre
que Son Honneur Monsieur le Président de la Cour qui vient de condamner un
infortuné innocent!
Combien d'entre nous accepterait de réviser leur opinion sur ce jeune
taximan de Kingabwa-Limete?

Je vous ai souvent dit, écrit et répété que tant que LE MONDE ENTIER
continuera à gober cet horrible MENSONGE du GÉNOCIDE des parfaits innocents
Tutsis, par les satanés Hutus,
il y aura point de salut pour la RDC !

Car il se trouve, en effet, qu'il s'agit bien d'une imposture historique, ce
mensonge du génocide des Tutsis par les Hutus.

ACTE I.

1° Tenez.
Je suis un "NGULU" candidat "NGUNDA" aux USA*.
Excédé par la lenteur et les tracasseries administratives, je réunis la
quasi totalité des Noirs-Africains* vivant aux USA au sein d'une association
pour la revendication de la "Green Card" pour tous les Blacks sur le sol
Américain.
Devant les atermoiements du Gouvernement USA, j'ordonne aux Blacks du
Canada*, du Mexique*, de Haïti*... de venir se joindre à nous et nous
passons à la phase violente, agressive par des émeutes urbaines.

Outre les attaques contre les personnalités et les saccages des biens
publics, j'use des viols et des assassinats des citoyens USA comme arme
politique afin de renverser les Institutions USA en place et y établir à la
place mon "régime minoritaire Black".

Si les USA choisit de rétablir l'odre public par l'intervention de la police
anti-émeute mais que moi et mes frères Blacks ouvrions le feu sur les forces
de l'ordre...

Quelles devraient être la réaction des autorités USA ?

Si les agents de l'ordre USA ripostaient et qu'il ait malheureusement des
victimes prami mes hommes, par quelle SORCELLERIE les victimes dans mes
rangs et mes survivants deviendrions-nous d'un seul coup des WITES afin
qu'il n'y ait point une seule balle fauchant un seul de mes frères Black
contestateurs ?

Puisque cette socellerie est incapble de transmuter les Blacks en WITES par
une opération de balle létale ou non des policiers USA, et que les victimes
dans mes rangs seront forcément des BLCKS,
on devrait alors parler du GÉNOCIDE de la police USA sur les BLAKCS du monde
entier puisque mon groupe n'est constitué quasiment que des Blacks de la
Diaspora-Black ?

Posons :

*USA = RDC,
*Leader Black = Azarias RUBERWA,
*Canada, Haïti, Mexique,... = Burundi, Ouganda, RWANDA,...
*Noirs-Africains = Banya-Trucs & Machins-Phones.

À votre Méditation !
-----------------
ACTE II.

2° Je suis NKUMU, prince d'une de nos quelques 400 Empires, Royaumes,
Principautés, Chefferies etc... constituant la RDC.

À l'avènement de la Colonisation puis à celle de la République (RDC), je
vois mes prérogatives ancestrales de pouvoir traditionnel s'écorcher par
l'Administration Gouvernementale (trop jacobine à mon goût).
À la suite des électons libres, transparentes et démocratique, certains de
ceux qui étaient mes sujets deviennent Gouverneur pis d'autres Ministres
voire Chef de l'État, et ainsi donc régentent, au nom de la République, mon
autorité traditionnelle de Chef Coutumier.

Outré, frusté, aigri, je m'en vais en exil plutôt que de subir l'humiliation
de me voir subalterne du fils d'une de mes servantes !
De l'exil, j'organise une rébellion autour de mes frères BaTeke de la RDC,
du Congo-Brazza et du Gabon en vue d'étendre mon royaume et mon pouvoir sur
ensemble de la RDC et puis sur le Gabon, le Congo-Brazza et l'Angola.

J'attaque la RDC avec l'aide de mes frères de la tribu Teke transnationale
(du Gabon, de la RDC, du Congo-Brazza, du Cameroum, de la RCA, etc...).
Face à la résistance de mes autres compatriotes et partis politiques de la
RDC, me sentant minorisé, je m'associe à la Russie pour imposer mon régime
par la force militaire.

Je pratique le terrorisme ; je commets des meurtres et des assassinats des
"mouvenciers" de mes opposants indistinctement de leurs tribus...
MAIS que je m'arrange à mettre sur le dos du régime que je combats

Quand ce dernier contre-attaque, je crie au génocide de mes frères Teke.
Me sachant très minoritaire pour espérer remporter démocratiquement les
élections et imposer mon diktat, je fomente un coup d'état militaire
sanglant avec l'aide des mes alliés Russes.
Avec le concours de mes amis Russes, j'assassine le Président de la RDC et
son homologue (de la tribu Lari) démocratiquement élu de Congo-Brazza afin
d'y installer un régime Teke comme (le futur) mien.

Il va s'en suivre des violents combats entre partisants de deux blocs
(gouvermentaux et rébelles)

Pour discréditer le pouvoir que j'ai renversé et susciter la sympathie en
faveur du mien, mes agents de communication dont le Professeur-Docteur Lari
de Congo-Brazza, Tryphon KIN KEY MULUMBA se chargent de tordre les macabres
événements qui ont conduit à mon inique accession au pouvoir et d'affabuler
pour induire l'opinion en erreur et l'enfermer dans cet horrible mensonge
diaboliquement orchestré par mes services spéciaux.

Posons :

RUSSIE = USA,
BATEKE = Tutsi,
RDC = RWANDA,
Gabon = Ouganda,
Congo-Brazza = Burundi,
NKUMU des BaTeke, Le Prince frustré, aigri, en exil = Paul KAGÔMÉ.

--->QUI A "GÉNOCIDÉ" QUI ?...

? Les Résistants Français, Belges, Anglais, la CIA, la KGB et alliés
sont-ils des Génocidaires des NAZI et des SS allemands ?

À votre lucide discernement !
___________________________

Au fait, c'est quoi donc la définition scientifique du concept et du fait
génocide ?

Définitions du Web pour Génocide :
http://www.google.fr/search?hl=fr&lr=&oi=defmore&defl=fr&q=define:G%C3%A9nocide

Que signifie le terme "génocide" ?

--->
http://72.14.203.104/search?q=cache:0XwQ3Y15AM8J:www.tetedeturc.com/
Armenien/genocide.htm+Qu%27est-ce+qu%27un+g%C3%A9nocide+%3F&hl=fr&gl=fr&ct=clnk&cd=2


Qu'est-ce qu'un crime de masse :

--->
http://www.ceri-sciencespo.com/publica/critique/article/ci06p143-158.pdf

Conclusion :

LES RDCONGOLAIS(ES) NE VALENT PAS MOINS QUE LES VACHES DES TUTSIS !

Aussi : Bravo Chers Compatriotes de Suède !
De tout coeur avec vous et ce, dans la dignité !

CNMM alias Christian Ndeko Mwana-Mboka
mrbaying@hotmail.com
_____________
TOBOYI LOKUTA


Page suivante >>>

Participez au forum

 
 
Copyright © 2005 Congo Vision. Tous droits réservés.